Des informations à connaître avant de réserver un taxi à Clermont

Si vous souhaitez prendre un taxi dans le 60 (l’Oise), vous êtes en droit d'exiger une certaine qualité services, en contrepartie, vous devez aussi respecter certaines obligations…

Un rappel des règles s’impose

Tout d’abord, le trajet et les prix sont clairement définis, vous ne pouvez pas «marchander». Un chauffeur ne peut pas refuser une course sauf dans les cas suivants :

  • Vous êtes situé à moins de 50 mètres d’une station de taxi.
  • Vous êtes en état d’ébriété.
  • Vous avez un animal avec vous (sauf pour les personnes malvoyantes possédant un chien guide).
  • Vous risquez de dégrader ou de souiller le véhicule.
  • Vos bagages sont trop encombrants.

Un chauffeur de taxi n’a pas l’obligation de mettre une ceinture de sécurité. Au contraire les passagers, eux, y sont contraints. D'autre part, même si la loi exige que chaque enfant ait une place pour lui seul dans un transport, et qu’il doit être attaché le mieux possible, les sièges auto et les rehausseurs ne sont pas obligatoires. Nous vous conseillons toutefois d’en utiliser un par sécurité.

Concernant les tarifs

Sachez que vous êtes libre de monter dans le véhicule de votre choix. Prendre le taxi en tête de file est simplement un usage. Vous ne devez pas hésiter à choisir un monospace plutôt qu'une berline, quitte à subir les mécontentements des premiers chauffeurs.

Pour votre trajet, le chauffeur est obligé de prendre l’itinéraire le plus court (sauf si vous souhaitez faire un détour.) Vous pouvez toutefois, laisser descendre des personnes qui vous accompagnent ou au contraire en laisser monter.

Le tarif de la course prend en compte plusieurs paramètres: entre autres, le forfait pour la prise en charge, le nombre de kilomètres parcourus et l’attente en cas d’embouteillage.

Vous payerez un supplément pour :

  • Le trajet pour un 4ème adulte (sachant que le transport de deux enfants équivaut au transport d’un adulte)
  • Un départ commençant à partir d’une gare, d’un aéroport ou d’un port. Ainsi, si vous décidez de prendre un taxi à la gare de Clermont de l'Oise, pour vous rendre par exemple dans la commune d’Agnetz, vous payerez plus cher que le prix d’une course normale.
  • Le retour à vide d’un véhicule
  • Une course sur une route enneigée ou avec du verglas, avec l’emploi d’un matériel spécial ou de pneus d’hiver.

Si vous appelez un taxi par téléphone, le chauffeur mettra en route son taximètre. (Le taximètre est un appareil qui compte le nombre de kilomètres). L’écran affichera donc déjà un prix selon le lieu où il se situait.

Enfin, en cas de problème, rendez vous à la préfecture du département au service taxi et donnez le numéro d’identification du chauffeur, souvent placé sur la plage arrière. Vous pouvez aussi vous adresser à la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Bon voyage !

A lire un autre article sur la Guerre entre taxi et vtc